Antoinette Fouque – « La violence contre les femmes règne partout : banale, structurelle et mondiale ». | Le Club de Mediapart

Architecture classique
05 Jul 2017
Antoinette Fouque – « La violence contre les femmes règne partout : banale, structurelle et mondiale ».  | Le Club de Mediapart

Antoinette Fouque, de la cité phocéenne à la capitale

De ses années passées dans un quartier défavorisé, Antoinette Fouque (mediapart.fr/blog/lobservatoire-de-la-misogynie/290615/antoinette-fouque-la-violence-contre-les-femmes-regne-partout-banale-structurelle) va garder toujours un solide enracinement politique à gauche. En 1964, elle est maman, elle perçoit alors les difficultés que connait une femme quand elle doit assumer ses mission d'épouse et de mère alors qu'elle travaille. Antoinette Fouque est née à Marseille. C'est dans la cité phocéenne qu'elle passe une enfance tranquille.

Dans les années soixante, Antoinette Fouque lie connaissance avec Jacques Lacan, célèbre psychanalyste. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, la jeune femme prépare un Diplôme d'études approfondies. L'étudiante côtoie Monique Wittig, romancière féministe au cours de cette période. Elle travaille avec deux maisons d'édition en plus de son métier d’enseignante. Diplômée en Lettres, Antoinette Fouque a été enseignante.

Antoinette Fouque, une militante sur toute la planète

Cette grande dame décède au début de l'année 2014. Elle avait auparavant reçu les plus hautes distinctions du pays. Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en danger dans le monde comme la Catalane Eva Forest, la Kurde Leyla Zana et la Birmane Aung San Suu Kyi. Selon la militante, la femme du soldat inconnu est plus inconnue que lui. C'est ce qu'elle clame lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes sous l'Arc de Triomphe. Antoinette Fouque intervient aux Nations Unies comme sur toute la planète pour défendre les droits des femmes.

Antoinette Fouque a combattu toute son existence pour que le droit des femmes avance. Au début des années 80, Antoinette Fouque s'installe aux Etats-Unis et se met en retrait du MLF. Le MLF, à cette époque sujet de querelles internes, a de moins en moins de militantes. Avec l’appui de différentes militantes, elle met en marche le Mouvement de Libération des Femmes.

Cette femme de lettres lance sa société d'édition, appeléeLes Editions des femmes dès 1973. Les Librairies des femmes voient le jour au même moment dans les 3 plus grandes villes françaises. L'ensemble de la littérature féminine du moment est proposée dans sa première boutique du côté de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Antoinette Fouque a constaté à quel point les femmes occupent une place mineure dans le domaine du livre à force de fréquenter les cercles littéraires. Sa maison d'édition permet à Antoinette Fouque de promouvoir la création féminine.